Soutenir le développement des VTC

Après une première annonce réduisant à 15 minutes le délai minimum pour monter dans un VTC uniquement aux nouveaux clients/utilisateurs du service, le gouvernement a fait subitement machine arrière et imposerait ce délai de 15 minutes à tout le monde et annonce en parallèle la délivrance de 1000 licences de taxis supplémentaire.

 

A la lecture de cette première annonce, cette mesure semblait plutôt honnête et permettait de clairement indiquer aux VTC l’interdiction de prendre en charge des clients sans réservation préalable, phénomène qui se produit notamment aux abords des gares et aéroports et plus communément appelé dans le milieu, la « pêche ». Cette pratique arrive notamment lorsque les chauffeurs emmènent des clients à l’aéroport et une fois sur place, certains préfèrent aller proposer leur service directement aux clients dans l’enceinte de l’aéroport pour éviter d’effectuer le trajet retour à vide.

Cette pratique est bien sût totalement interdite aux VTC et réservés aux taxis parisiens et taxis de banlieue qui paient une License pour pouvoir prendre des clients dans la rue et dans les stations de taxis. Avec cette première annonce, les pouvoirs publics et notamment, les boers (la police des taxis) pouvait simplement faire appliquer la loi et réprimander facilement les VTC qui se risquerait à racoler la clientèle des taxis.

 

24 heures plus tard, le gouvernement annonce en fait qu’il s’agissait simplement là de piste de réflexion et que ce délai de 15 minutes serait en fait appliquer à tous les clients des VTC.

Quand on sait que 75% des voitures commandées via les centrales de réservation de VTC prennent en charge les clients en moins de 10 minutes, à quoi rime cette nouvelle réglementation si ce n’est à protéger le gros gateau des taxis et à donner un peu de temps au leader du secteur du taxi que sont G7 et taxis bleus pour mettre leur système d’information au niveau de ces nouvelles start-ups ?

Ce délai de 15 minutes ne vise qu’à freiner le développement de ces sociétés de VTC notamment auprès de la clientèle d’affaires qui voyait dans ce nouveau service une alternative très intéressante au quasi-monopole des centrales de réservation de taxi.  

 

Dommage encore une fois que le gouvernement ne sache prendre des positions visant à faire avancer la France et à permettre le développement d’un nouveau service de transport sans encombre, qui plus est avec un fort potentiel de création d’emplois.

 

Pour toutes ces raisons, je soutiens les vtc que sont Le Cab, chauffeur Privé et Snapcar pour signer la pétition visant à supprimer ce délai de 15 minutes minimum entre la réservation et la prise en charge d’un client et vous invite à consulter le site web relayant les parodies liées à ce délai de 15 minutes sur Twitter (www.pournepasfaireconcurrence.com).  

 


Nouvelle bataille des taxis pour protéger leur gros gâteau

Chauffeur_priveSi le service de taxi moto a longtemps été le chat noir des chauffeurs et syndicats de taxi qu’ils accusent de concurrence déloyale, ces derniers n’avaient apparemment pas vu venir avec  la loi du 22 Juillet 2009 le potentiel de développement des Voitures de Tourisme avec chauffeurs (VTC), plus communément appelé chauffeur privé.

Le taxi moto et les VTC sont pourtant bien des alternatives complémentaires aux taxis pour le client.

Le taxi moto utilisé majoritairement par les cadres et dirigeants d’entreprises permet de garantir un temps de trajet connu à l’avance à toute heure de la journée. En contre partie, il faut voyager léger, passer l’appréhension du deux roues, être seul, etc.

Le VTC, très développé dans les grandes villes comme NY et Londres avec plus de chauffeurs privés que de taxi classique permet toujours à l’avantage du client d’avoir une offre complémentaire avec un tarif fixe, pas de frais d’approche, un service haut de gamme avec des voitures Berlines type Mercedes Classe E, un chauffeur qui vous ouvre la porte et des petits bonus toujours appréciables: chargeur de téléphone, choix de la musique, bouteille d’eau etc.

Quant les taxis s’en prenaient aux taxis motos, on a toujours pensé chez Urbandriver qu’il n’avait jamais étudié en profondeur ce service puisque ce marché est une niche représentant environ 20 millions d’euros par an sur Paris soit une broutille par rapport au marché du taxi. (voir Etude ICI). C’est surement pour cette raison d’ailleurs que les centrales de taxi type G7 et autres ne cherchent pas à se positionner sur ce marché qui risquerait de créer des conflits avec leurs affiliés et qui est un marché trop petit.

Pour le VTC, il en est tout autrement car  le marché est beaucoup plus important. On dénombre actuellement à Paris entre 1000 et 2000 VTC vs 17 000 taxis et le marché n’en est qu’à ses balbutiements. A titre de comparaison on dénombre à Londres environ 50 000 minicabs pour 22 000 taxis et à New-York 40 000 chauffeurs privées pour 15 000 taxis. Donc oui le marché est potentiellement énorme et là, les taxis ont un peu plus de souci à se faire qu’avec les motos taxis.

Le lobbying des taxis ne souhaite pas partager son gros gâteau en argumentant notamment que la license est aujourd’hui évalué à environ 250 000€ sur Paris et tente donc de freiner ce développement en imposant par décret ou arrêté une mesure pour obligé un délai minimum de 15 voire 30 minutes aux chauffeurs privés pour prendre en charge leur clients ; Ce alors que toutes les sociétés actuellement en place, Chauffeur privé, Uber, Snapcar, Club Chauffeur, Lecab proposent des applications sur smartphones permettant de commander un chauffeur privé en temps réel avec des temps d’approche régulièrement inférieur à 10 minutes.

Nicolas Rousselet, président de l’Union nationale des industries du taxi indiquait recemment dans Les Echos: " Sans délai, grâce aux smartphones, les réservations des VTC équivaudraient à des commandes immédiates. Cela constituerait un contournement de la loi de 2009 (qui prévoit que le transport en VTC ne peut se faire que sur réservation préalable), seuls les taxis étant autorisés à attendre la clientèle sur la voie publique.et mettrait en péril la profession de taxi très réglementée".

Il est également question de limiter le service de VTC aux seuls touristes et non à la clientèle d'affaires et aux noctambules. Jean-Michel Rebours, président de l’Union de défense des taxis parisiens (UDTP) et trésorier adjoint de la Fédération nationale des artisans du taxi (Fnat) déclarait récemment dans Liberation « Les VTC dépendent du ministère du Tourisme, ils devraient donc uniquement faire du transport de touristes. »

Toutes ces nouvelles start-up attendent impatiemment la réponse du gouvernement qui  devra se positionner entre immobilisme et défense des intérêts des taxis ou ouverture de ce marché plein d’avenir qui devrait créer de nombreux emplois et apporter aux consommateurs une nouvelle alternative au transport urbain.


Le concept Toyota i-road

On a déjà vu plusieurs concepts car de petit véhicule urbain électrique. Toyota vient de présenter au Salon de Genève le i-road, un mix entre une voiture et une moto : 3 roues, un habitacle et un système d’inclinaison du véhicule qui se fait par le biais d’un mouvement vertical des roues.

La question à chaque fois que je vois ce genre de prototype, à quand un projet qui puisse être utilisé pour le transport de personnes avec les avantages de la moto, à savoir la capacité à se faufiler dans une circulation dense.

Malheureusement, on n’y est pas encore, l’i-road a une autonomie de 50 km à 30 km/h !!! Les clients risquent de ne pas apprécier mais les dimensions sont là : une largeur réduite à 85 cm soit 10 cm de moins qu’une Honda Goldwing 1800. 


Un taxi avec 2 ailes?

Peut-être le taxi de demain mais ni à 4 roues, ni à 2 roues, avec 2 ailes.

Des chercheurs européens travaillent depuis 3 ans sur le projet PPlane avec pour objectif de voyager plus vite et à moindre coût. Oui mais comment? Pas de problème d'embouteillage  le concept est un avion personnel en libre-service sans pilote. Le système est complètement automatisé sur le modèle de certaines lignes de métro telle la ligne 14 à Paris avec un décollage à partir d'une rampe de lancement magnétique de 200 mètres de long et un atterrissage sur une sorte de wagonnet. 

L'avion pourrait accueillir 4 voyageurs pour des transferts d'environ 500km à un tarif proche des billets de TGV. Les réservations pourraient s'effectuer par téléphone ou via internet, les passagers se rendraient directement dans l'aérodrome -baptisé PPort-le plus proche (l'ONERA en prévoit 2000 en Europe). 

Si techniquement, le projet pourrait être opérationnel dès 2030, un des freins pourrait être, selon certaines études, la réticence des utilisateurs à prendre un avion sans pilote. Pour ma part, ce ne serait pas un obstacle de voyager à bord d'un avion entièrement automatisé, nous utilisons bien déjà depuis quelques années le métro et les télécabines sans "pilote"; et j'irai même plus loin, je suis tout à fait disposer à tester les premiers vols en Pplane. 

Par contre quant on voit le mal que le moto taxi a déjà eu à s'imposer en France face au lobby des taxis,  le lobby des compagnies aériennes et de train me semblent être une menace plus importante au lancement de ce beau projet. 


2 sites utiles pour les grands voyageurs accessibles depuis un mobile

Gare en Mouvement - http://www.gares-en-mouvement.com/

En temps réel, accédez aux informations de départ et d’arrivée de votre train  (Horaires, numéros de voie, retard éventuel … ) Cette application  très pratique est disponible aussi bien pour les gares parisiennes (Gare de Lyon, Gare Montparnasse, Gare Saint Lazare, Gare d’Austerlitz, Gare du Nord) que la province.

 Gares_en_mouvement Gares_en_mouvement2

 

ADP Mobile - http://mobile.aeroportsdeparis.fr/

Cette application  très intuitive retranscrit en temps réel les informations figurant sur les panneaux d’affichage dans les aéroports Parisiens de Roissy CDG et Orly (Horaires des vols, Numéro de vol, Terminal, retard éventuel…).

 Application-iphone-adp

 

 


Liaison avec Roissy... au menu du Conseil de Paris

Le Conseil de Paris se réunit lundi 20 et mardi 21 octobre. La modification du Plan local d'urbanisme et les principales orientations budgétaires seront notamment présentées aux élus [...].

De la gare de l’Est à l’aéroport Charles-de-Gaulle

Une liaison ferroviaire directe entre Roissy et la gare de l’Est : c’est le pari de CDG (Charles-de-Gaulle) express, la future ligne reliant Paris au plus grand aéroport français. Comme Londres, Oslo ou Hong Kong, la capitale française disposera alors d’un atout supplémentaire pour ses transports. Car la route est actuellement plébiscitée par les voyageurs de Roissy : 80% d’entre eux l’empruntent, en passant par les autoroutes A1 et A3, deux des voies les plus encombrées d’Europe.

Le sujet est soumis à une délibération du Conseil de Paris le 20 octobre. Soutenant le projet CDG express, la Ville de Paris demande l’enfouissement de la ligne ferroviaire sous la porte de la Chapelle, des garanties pour un meilleur fonctionnement du RER B (qui relie l’aéroport au départ de la gare du Nord) et l’aménagement d’une liaison piétonne entre les gares du Nord et de l’Est [...].

Source: http://www.paris.fr/portail/accueil/Portal.lut?page_id=8581&document_type_id=2&document_id=60893&portlet_id=20214


Question conso: motos ou taxis? JT de 20H sur FR2

Fr2_20h Après le reportage sur les Taxis-moto au 20 heures de TF1 (ICI), c'est au tour de France 2 dans l'edition du 2 Aout à 20h dans sa rubrique "Question conso" de faire un comparatif entre les taxis classiques et les taxis moto en terme de temps et de prix.

Trajet Paris - Aéroport Roissy CDG

Taxi moto - 35 minutes - 75 € / Taxi - 55 miniutes - 54 €

Trajet Paris - Aéroport de Orly

taxi moto - 30 minutes - 55 € / Taxi - 45 minutes - 35 €.

Pour voir le reportage en vidéo, cliquez ICI (Edition du 02 Aout 2008).


La naissance de Urban Driver, le partenaire de vos voyages Urbains

Logo_4 Comme je l'ai écrit ICI, j'ai quitté mon précedent job en fin d'année 2007 en vue de me lancer dans un nouveau challenge.

C'est aujourd'hui chose faite avec le lancement de ma société "Urban Driver" ayant pour coeur de métier, le transport de personnes à moto avec chauffeur à Paris et Région Parisienne. Ce sont mes précédentes fonctions, au cours desquelles j'étais régulièrement amené à voyager, qui ont mis en évidence le besoin de proposer en région parisienne une alternative aux déplacementx urbains.

Les trains et avions manqués, les temps de transfert vers les aéroports de Roissy CDG ou Orly plus long que le temps de vol, le stress d'arriver à l'heure à son RDV, la perte de temps dans les bouchons, le stress de trouver une place de stationnement, le risque de contraventions etc... Pour en finir avec tous ces aléas de la vie Parisienne, et le strees des journées lié aux déplacements urbains, nous proposons nos services de Taxi moto ou moto taxi.

Confortablement installé sur nos motos, les chauffeurs Urban Driver vous conduisent en toute sécurité. Quel que soient les conditions de circulations, vous connaissez à l'avance votre temps de trajet. Ainsi vous optimisez vos temps de déplacement et gagnez en productivité.

Ce matin, une cliente, novice du service de transport de personnes à moto, était totalement satisfaite de la prestation. 15 minutes pour se rendre aux heures de pointe de Bois Colombes à St Ouen, la cliente a gagné au minimum 30 minutes dans sa journée.

Lors de votre prochain déplacement, un avion à prendre à l'aéroport, un train au départ d'une gare parisienne, un rendez-vous à Paris ou en Ile de France, le retour à votre domicile, vous souhaitez également gagner du temps, vous pouvez d'ores et déjà réserver un trajet en appelant notre Centrale de réservation au: 0825.625.100. (Délai de réservation: il est conseillé d'effectuer les réservations au moins 1H00 à l'avance).


Nice - Cannes en moins de 10 minutes, c'est possible avec Azur helicopter

Azur_helicopter La société Azur helicopter propose le transport de personnes en helicopter depuis la cote d'Azur et Lyon.

Comptez € 110,00 par passager pour aller de Cannes à Nice et un peu plus de € 200,00 par passager pour aller de Nice à Saint Tropez.

Certes cette prestation a un cout mais quand on sait que le vol pour se rendre de Cannes à Nice dure moins de 7 minutes, les business men et stars du showbiz souhaitant faire sensation et/ou se faire plaisir y trouveront un interêt certain.

Azur_helicopter_01


Un hotel à Hambourg: Alsterblick Hotel

Alsterlbick_01 Vous recherchez un hotel agréable pour votre prochain business trip à Hambourg, je vous conseille l'hotel Alsterblick, qui offre un confort très agréable à un prix très correct (comptez env. € 120,00 / jour). Proche du centre, les chambres offrent une vue imprenable sur le lac Aussenalster.

Contact: Hotel Alsterblick
Schwanenwik 30
22087 Hamburg/Uhlenhorst

Tel: +49 (40) 22 94 89 89
Fax: +49 (40) 22 94 89 80
Email: info@hotel-alsterblick.de

Alsterlbick_00_2