BLOCAGE POUR OBTENIR LA CARTE PROFESSIONNELLE DE TAXI MOTO

Carte_Pro_TaximotoNous recevons chez UrbanDriver, plusieurs chauffeurs souhaitant devenir taxi moto et rencontrant actuellement de grandes difficultés dans leurs démarches administratives.

En effet devenir taxi moto ne s’improvise pas, la réglementation du transport de personnes par véhicule motorisé à 2 ou 3 roues impose différentes obligations :

  • Obtenir une carte professionnelle délivrée par la préfecture de son département,
  • Passer une visite médicale chez un médecin agréé par la préfecture,
  • Posséder une moto de moins de 4 ans, justifier d’une attestation annuelle d’entretien et disposer sur son véhicule d’une signalétique spécifique.

Toutes les difficultés viennent de l’obtention de la carte professionnelle. Il suffit pour cela de remplir le formulaire moto taxi 2015 disponible sur le site de votre préfecture (Section Démarches administratives / Professions réglementées / carte professionnelles et attestations / Chauffeur de véhicule motorisé à deux ou trois roues) et de justifier d’un certificat de capacité professionnelle (Article L3123-1 du code du Transport).

Pour les nouveaux entrants ou personnes n’ayant pas eu d’expériences dans le transport de personnes (VTC, taxi, ambulancier…), ce certificat de capacité professionnelle s’obtient par la réussite d’un examen MAIS AUCUNE FORMATION OU EXAMEN DE MOTO TAXI N’EXISTE A CE JOUR.

 D’après le décrêt N°2014-1725 du 30 Décembre 2014 relatif au transport public particulier de personnes entré en vigueur le 31 Décembre 2014, les nouvelles obligations en matière de formation seront connues au plus tard le 1Er Janvier 2016.

 

En gros la délivrance de cartes Pros sont gelées jusqu’à cette date. D’après nos informations, les dernières cartes professionnelles délivrées ont eu lieu en Mai 2015 et depuis plus rien. Quant à la future formation, on entend parler d’une formation d’une semaine qui espérons auront lieu une fois par mois.

 

D’ici là, vous n’avez d’autres choix que de prendre votre mal en patience et de pester contre ces politiques qui pondent des arrêtés sans réfléchir aux conséquences. Et le conseil que je puisse vous communiquer, attendez bien d’obtenir votre précieux sésame, votre carte professionnelle avant de commander votre moto et d’engager des frais pour le lancement de votre activité de chauffeur moto taxi.


Urban Driver est candidate aux Lauriers 2015 du Voyage d'Affaires

8204217-12815672Urban Driver participe aux Lauriers du Voyage d’Affaires dans la catégorie « Services compris » aux voyageurs d’affaires qui récompense le meilleur service offert aux voyageurs d’affairesDans cette catégorie concourent entre autres ADP, Air France, Havas Voyages, Hilton et Urban Driver.

Si nous suivons au quotidien l’avis de nos clients sur nos prestations de transport via notre partenaire Avis vérifiés, avec des résultats très satisfaisants, (une note moyenne de 9.5/10), la participation d’Urban Driver aux Lauriers du Voyage d’affaires renforce notre savoir-faire en tant que prestataire de transport auprès des entreprises. C’est l’occasion pour nos clients BtoB, grands voyageurs et prescripteurs de donner leurs avis sur les meilleurs prestataires du marché.

Vous pouvez vous aussi voter jusqu’au 18 Septembre 2015 en cliquant ICI. La remise des prix aura lieu le 30 Septembre 2015 au Salon IFM Top Resa à Paris (Porte de Versailles).


Nouvelle bataille des taxis pour protéger leur gros gâteau

Chauffeur_priveSi le service de taxi moto a longtemps été le chat noir des chauffeurs et syndicats de taxi qu’ils accusent de concurrence déloyale, ces derniers n’avaient apparemment pas vu venir avec  la loi du 22 Juillet 2009 le potentiel de développement des Voitures de Tourisme avec chauffeurs (VTC), plus communément appelé chauffeur privé.

Le taxi moto et les VTC sont pourtant bien des alternatives complémentaires aux taxis pour le client.

Le taxi moto utilisé majoritairement par les cadres et dirigeants d’entreprises permet de garantir un temps de trajet connu à l’avance à toute heure de la journée. En contre partie, il faut voyager léger, passer l’appréhension du deux roues, être seul, etc.

Le VTC, très développé dans les grandes villes comme NY et Londres avec plus de chauffeurs privés que de taxi classique permet toujours à l’avantage du client d’avoir une offre complémentaire avec un tarif fixe, pas de frais d’approche, un service haut de gamme avec des voitures Berlines type Mercedes Classe E, un chauffeur qui vous ouvre la porte et des petits bonus toujours appréciables: chargeur de téléphone, choix de la musique, bouteille d’eau etc.

Quant les taxis s’en prenaient aux taxis motos, on a toujours pensé chez Urbandriver qu’il n’avait jamais étudié en profondeur ce service puisque ce marché est une niche représentant environ 20 millions d’euros par an sur Paris soit une broutille par rapport au marché du taxi. (voir Etude ICI). C’est surement pour cette raison d’ailleurs que les centrales de taxi type G7 et autres ne cherchent pas à se positionner sur ce marché qui risquerait de créer des conflits avec leurs affiliés et qui est un marché trop petit.

Pour le VTC, il en est tout autrement car  le marché est beaucoup plus important. On dénombre actuellement à Paris entre 1000 et 2000 VTC vs 17 000 taxis et le marché n’en est qu’à ses balbutiements. A titre de comparaison on dénombre à Londres environ 50 000 minicabs pour 22 000 taxis et à New-York 40 000 chauffeurs privées pour 15 000 taxis. Donc oui le marché est potentiellement énorme et là, les taxis ont un peu plus de souci à se faire qu’avec les motos taxis.

Le lobbying des taxis ne souhaite pas partager son gros gâteau en argumentant notamment que la license est aujourd’hui évalué à environ 250 000€ sur Paris et tente donc de freiner ce développement en imposant par décret ou arrêté une mesure pour obligé un délai minimum de 15 voire 30 minutes aux chauffeurs privés pour prendre en charge leur clients ; Ce alors que toutes les sociétés actuellement en place, Chauffeur privé, Uber, Snapcar, Club Chauffeur, Lecab proposent des applications sur smartphones permettant de commander un chauffeur privé en temps réel avec des temps d’approche régulièrement inférieur à 10 minutes.

Nicolas Rousselet, président de l’Union nationale des industries du taxi indiquait recemment dans Les Echos: " Sans délai, grâce aux smartphones, les réservations des VTC équivaudraient à des commandes immédiates. Cela constituerait un contournement de la loi de 2009 (qui prévoit que le transport en VTC ne peut se faire que sur réservation préalable), seuls les taxis étant autorisés à attendre la clientèle sur la voie publique.et mettrait en péril la profession de taxi très réglementée".

Il est également question de limiter le service de VTC aux seuls touristes et non à la clientèle d'affaires et aux noctambules. Jean-Michel Rebours, président de l’Union de défense des taxis parisiens (UDTP) et trésorier adjoint de la Fédération nationale des artisans du taxi (Fnat) déclarait récemment dans Liberation « Les VTC dépendent du ministère du Tourisme, ils devraient donc uniquement faire du transport de touristes. »

Toutes ces nouvelles start-up attendent impatiemment la réponse du gouvernement qui  devra se positionner entre immobilisme et défense des intérêts des taxis ou ouverture de ce marché plein d’avenir qui devrait créer de nombreux emplois et apporter aux consommateurs une nouvelle alternative au transport urbain.


Le concept Toyota i-road

On a déjà vu plusieurs concepts car de petit véhicule urbain électrique. Toyota vient de présenter au Salon de Genève le i-road, un mix entre une voiture et une moto : 3 roues, un habitacle et un système d’inclinaison du véhicule qui se fait par le biais d’un mouvement vertical des roues.

La question à chaque fois que je vois ce genre de prototype, à quand un projet qui puisse être utilisé pour le transport de personnes avec les avantages de la moto, à savoir la capacité à se faufiler dans une circulation dense.

Malheureusement, on n’y est pas encore, l’i-road a une autonomie de 50 km à 30 km/h !!! Les clients risquent de ne pas apprécier mais les dimensions sont là : une largeur réduite à 85 cm soit 10 cm de moins qu’une Honda Goldwing 1800. 


Taxi moto et météo France ne font pas bon ménage

Meteo-France-25-02-13Sans aller jusqu’à parler d’activité saisonnière,  l’activité de moto taxi subit des variations importantes de la demande selon les périodes de l’année. L’historique montre clairement des baisses d’activité importantes pendant les vacances scolaires (notamment vacances de Février, le mois d’Août et les vacances de Noël) dûes tout simplement au fait que les clients partent majoritairement en vacances pendant ces périodes.

Le moto taxi reste néanmoins un service disponible tout au long de l’année quelle que soient les conditions climatiques, printemps, été, automne, hiver et au cours de ces deux dernières saisons ou les températures peuvent êtres fraiches, un équipement grand froid est proposé avec siège chauffant, tablier doublé sur les jambes du passager, blouson et gant d’hiver.

Seuls la neige et le verglas contraignent les motos taxi pour des raisons évidentes de sécurité pour les clients et les chauffeurs à annuler certains transferts. La qualité de service que nous proposons chez Urban Driver nous amène dans ce cas à prendre les mesures en avance pour prévenir les clients que le service de moto taxi ne peut être assuré afin de laisser le temps de trouver un autre moyen de transport à nos clients.

On en arrive à notre problème de fond. Sur quel élément se baser pour obtenir des informations pertinentes sur la météo. Autant aller aux sources pour obtenir l’information la plus juste, nous consultons donc en priorité le site de météo France.

Prenons le cas de ces deux derniers jours ; nous sommes contraints Lundi matin 25 Février par mesure de sécurité d’annuler plusieurs transferts, plusieurs chauffeurs étant tout simplement bloqués par la neige dans les départements suivants 94, 92, 78 alors que météo France n’a émis aucune vigilance particulière. La décision d’annuler certains transferts est donc prise tardivement Lundi matin.  

Lundi après-midi, météo France passe l’Ile de France en vigilance orange. Le communiqué indique que les premières neiges sont attendues sur la région parisienne vers 17 heures et devraient s'intensifier vers 20 heures. Jusqu'à 5 centimètres de neige au sol sont attendus.  De son coté, La préfecture de police a annoncé lundi après-midi le passage en niveau 2 du Plan neige et verglas à compter de 18 heures.

Dans ces conditions, il parait plus que légitime et professionnel de prendre certaines mesures vis-à-vis de nos clients en les prévenant dès Lundi soir de prévoir une solution alternative en cas de chute de neige dans la nuit de Lundi à Mardi pour les réservations de Mardi matin.

Vous devinez, je suis sûr, la fin de l’histoire, pas une « goutte » de neige dans la nuit de Lundi à Mardi sur toute l’Ile de France, information vérifiée Mardi matin auprès de notre réseau de chauffeur dans tous les départements d’ile de France, 75/78/91/92/93/94/95 et une partie de client ayant été prévenu Lundi soir de l’alerte Orange de météo France ont préféré annuler leurs réservations et opter pour une solution alternative ce qui a engendré dans le cas présent une grosse perte de chiffres d’affaires suite à l’annulation d’une commande de plusieurs motos.

Monsieur Météo France, c’est enfin à vous que je m’adresse, pourquoi avoir déclaré une vigilance Orange Lundi après midi pour l'annuler dans la nuit alors que l’Ile de France a été très peu touchée ou pas touchée du tout par la neige selon les départements et n’avoir émis aucun communiqué pour Lundi matin alors que les chutes de neige étaient beaucoup plus importantes ? A force de communiquer des informations fausses ou partielles ou dans le mauvais timing , votre crédibilité est mise en cause et dans ce cas vers quelle source d'information s'orienter?


Remontée de file à moto, avis favorable !

Remontee_fileAnnonce dès plus rassurante pour l’avenir du taxi moto en France, le préfet Regis Guyot vient de rendre son rapport et se montre favorable à la pratique des remontées de file à deux roues sur les grands axes dans les grandes villes dont Paris.

Ce rapport met en avant la limitation de vitesse entre les files de voiture. L’expérience des chauffeurs de taxi moto confirme la nécessité d’adapter sa conduite à la circulation et les vitesses mentionnées dans ce rapport (limiter la vitesse des motos à 30-40km/h en remontée de file lorsque les voitures sont à l’arrêt et limiter le différentiel de vitesse entre 2 roues et 4 roues à 20km/h) correspondent tout à fait aux instructions que nous communiquons à l’ensemble des chauffeurs Urban Driver pour assurer des transferts en moto taxi en toute sécurité. 

En effet, limiter à 20km/heure le differentiel de vitesse entre les voitures et les motos permet à tout bon conducteur, en cas d’urgence, d’effectuer un évitement ou un freinage d’urgence afin d’éviter la collision.

Ce rapport a tout d’abord été remis au conseil national de la sécurité routière qui donnera son avis en Avril 2013 puis le gouvernement  se prononcera sur cette mesure lors du prochain comité interministériel de la sécurité routière. 

A suivre.


Paris – Orly à 2€, qui dit mieux ?

CovoituragePetite veille matinale dans la presse, et la surprise proposition de transfert entre Paris et Orly à 2€, soit moins cher que les transports en commun et les navettes Air France. Un taxi Parisien, selon l’adresse de départ, l’horaire et la circulation coute entre 40€ et 90€ pour un aller simple, en moto taxi depuis Paris vers l'aéroport d'Orly, il faut compter entre 50€ et 90€ selon le type de véhicule et l’horaire de départ.

Le prix proposé est donc en prenant l’échelle basse 25 fois moins cher qu’un moto taxi. Comment est ce possible ? Un particulier résidant à Paris et travaillant à Orly propose un co-voiturage avec un départ tous les matins à 06h30 pour la modique somme de 2€ par passager.

En considérant en moyenne 2 passagers chaque matin, cela représente 80€ dans le mois, ce n’est pas cher payer mais cela couvre probablement les frais d’essence de ce particulier pour se rendre à son travail.

Lorsque la police des taxis, les Boers, traquent les faux-taxis dans la capitale, ils font état d’un phénomène en constante augmentation. Au vue de l’offre proposé Paris – Orly à 2€, le particulier annonce clairement la couleur :

« CHAUFFEUR PARTICULIER DEPOSE LES PERSONNES A LEURS DOMICILE OU AILLEUR (aeroports , gare , travaille, boites de nuit ... ) JE SUIS DISPONIBLE A TOUTE HEURE MEME DE NUIT ! TRAJET SUR PARIS / REGION PARISIENNE ( voir province ) TRES PETIT PRIX (mieux qu'un taxi) APELEZ MOI A TOUTE HEURES ************* »

La question que je me pose, cela ne risque t-il pas d’être considéré comme une concurrence déloyale vis-à-vis des taxis parisiens. Dans le reportage diffusé le 10 Décembre 2012 sur BFM intitulé « La bataille des taxis », Ahmed Senbel, Président de la Fédération des Taxis Indépendants Ile de France, mettait en avant une concurrence déloyale avec les Shuttle et taxi motos. Qu’en est-il vis-à-vis du co-voiturage ?


Débat sur BFM Business Grand Paris : La bataille des taxis parisiens

BFM_GrandParisDébat ce jour sur Bfm Business dans l’émission Grand Paris suite au mouvement de grèves des taxis du 03 Décembre 2012. Etaient présents sur le plateau Ahmed Senbel, Président de la Fédération des Taxis Indépendants Ile de France, Frédéric RENAUDEAU, Délégué de l'Union Nationale des Industries du Taxi, et ont été interviewés Cédric Shimodaira, Fondateur associé de Motocab et Arnaud Poupard, commissaire de police à la direction de l'ordre public et de la circulation

Sujets abordés :

Concurrences déloyales, Infrastructures et emplacements dans les gares et aéroports de Paris notamment à la gare du Nord.

Voie réservée aux taxis dans le sens Roissy-Paris qui devrait d’après Ahmed Senbel prochainement revoir le jour, gain de temps estimé de 15 à 25 minutes pour les taxis voitures pour un transfert entre l’aéroport Roissy Charles de Gaulle et la capitale.

Débat sur le racolage des taxis motos dans les gares et aéroports de Paris.

Pour écouter ou ré-écouter le podcast, cliquez ICI.


Deuxième lavage d'un deux roues chez Clean Bike

Clean-bike-parisSuite à la vente d’un véhicule Urban Driver ce week-end, un maxi scooter Suzuki Burgman 650 cc, je me suis rendu chez Clean Bike dont j’ai déjà parlé ICI pour fournir un véhicule propre à l’acquéreur.

Après un premier essai peu après l’ouverture du premier centre de lavage moto en 2011, les premières bonnes impressions se sont confirmées. Certains chauffeur de la centrale de taxi moto Urban Driver s’y rendent également régulièrement.

 

Le centre de lavage se situe Boulevard Murat dans le 16° arrondissement à 2 pas de la porte de St Cloud.

Le centre de lavage se trouve dans le parking sous-terrain ;  en bas de la rampe d’accès, vous arrêtez  votre moto sur le parking moto avec marquage au sol type départ de grand prix du plus bel effet et une personne vient immédiatement vous accueillir et prend en charge votre bolide selon le soin que vous souhaitez effectuez « soin expert » ou « soin excellence ».

Pour ma part j’ai demandé un soin expert avec lavage du coffre du maxi-scooter pour un montant de 27€ TTC.

Le maxi scooter est pris en charge par l’un des salariés qui va tout d’abord effectuer un prélavage et lavage avec lance haute pression (j’avais demandé un effort particulier sur les jantes du scooter qui étaient noires) puis séchage à la main et par air comprimé.

Le résultat était à la hauteur de mes attentes, le maxi scooter est ressorti vraiment propre et l’acquéreur du véhicule était ravi.

Pour ma part, je ne suis pas un acharné du lavage, je n’irai pas toutes les semaines mais pour faire un bon coup de propre une à deux foix par an, c’est parfait.

J’ai apprécié le soin apporté au client pendant l’attente de son véhicule avec salle chauffée, magazines, accès WIFI, machine à café et des petites attentions telles le produit mis à disposition pour laver son casque.

 

Clean Bike propose également depuis peu un abonnement avec tarif dégressif pour les plus soigneux et la pose de films de protection réalisée en une heure pour différents modèles dont la Honda Goldwing, comptez environ 400€.

 

Le concept semble bien callé, et Benjamin Huet, co-fondateur de Clean Bike prévoit l’embauche de nouveaux salariés pour la saison estivale. Avec une charge de lavage pouvant atteindre jusqu’à 50 motos par jour, un prochain centre de lavage 2 roues est prévu dans l’est parisien, probablement à Vincennes puis lancement à l’étude d’une master franchise.

Bon courage pour la suite de l’aventure Clean Bike.

Interview de Thibault de Bellaing, fondateur d'une société de taxi moto à bruxelles

Pour fêter la rentrée, coup de projecteur sur le service de transport de personnes à moto à Bruxelles. J’ai interviewé Thibault Moreau de Bellaing, fondateur de la société Urbandrive, un des principaux acteurs du taxi moto à Bruxelles.

Taxi moto à Bruxelles

Bonjour Thibault, peux-tu te présenter auprès des lecteurs du blog Twogether ?

Après avoir travaillé dans l’audit financier chez  Pricewatherhousecooper j’avais envie de créer mon propre projet. C’est lors de mon voyage en Indonésie que j’ai remarqué que ce type de transport était très avantageux pour les villes encombrées. Plus tard en faisant des recherches j’ai remarqué que ce type de transport existait déjà en France notamment à Paris. C’est en venant à Paris, rencontrer les acteurs du taxi moto que j’ai pu voir l’impact et l’importance de ce type de transport en ville».  

Selon toi, Bruxelles est-elle une ville adapté au marché du taxi moto ?

Le service de taxi moto à Bruxelles est très prometteur car la ville de Bruxelles est une ville qui draine plus de 14 millions d’hommes d’affaires annuellement grâce à ses nombreuses institutions Européennes et mondiales (commission européennes, OTAN,…). Bruxelles  est une ville très encombré qui a d’ailleurs la très mauvaise réputation d’être la  championne  en matière d’embouteillages au niveau Européen (étude tom-tom).

As tu rencontré des difficultés au lancement de ton projet ?

La difficulté première était de trouver une assurance, cela nous a pris plus d’un an pour trouver une assurance taxi moto. Finalement nous avons trouvé une assurance très intéressante qui nous couvre pour tous les risques.

 Quelle est la réglementation à Bruxelles ?

Le marché du taxi moto en Belgique est soutenu par la région de la capitale Bruxelloise.  En matière de législation il y a un vide juridique comme cela était le cas à paris lors du démarrage.

Quelle sont le règles actuelles ?

- Obligations port de vêtements réglementaires pour le motard et son passager

- Nous avons le droit de prendre un piéton qui hèle le taxi moto en rue mais pas de raccolage.

- Stationnement où l’on désire mais pas sur les emplacements taxi.

- Remonter les embouteillages entre les voitures est toléré.

- assurance pour le transport de personnes

 Quel est le prix moyen d’une course taxi moto à Bruxelles ?

Le prix du taxi moto est sensiblement moins cher qu’à Paris. Vous devez compter 20 euros dans Bruxelles et 40 euros pour la périphérie directe et son aéroport de Zaventem. Ensuite  le tarif est de 60 euro pour les villes voisines, au-delà on applique un tarif au kilomètre avec une prise en charge de trois  euros. Tous les tarifs sont consultables sur le siteweb www.urbandrive.be.

Comment se positionne UrbanDrive face à ses concurrents ?

Il y a sur le marché plusieurs concurrents mais un seul est réellement actif au jour d’aujourd’hui. Les autres attendent sans doute que l’activité se développe en Belgique avant de se lancer mais il sera trop tard, nous aurons déjà bien développé notre entreprise. Ceci nous permet de développer notre activité en toute quiétude.

De combien de chauffeur est constituée votre flotte ?

Nous avons actuellement deux chauffeurs dont moi-même.

Votre clientèle est-elle locale ou européennes ?

La plupart des courses se font pour la gare du midi et l’aéroport. La plupart des clients que nous avons sont des français et des étrangers déjà consommateurs de taxi moto ailleurs, les belges sont encore un peu timide dès lors nous proposons une offre. Toute personne réservant un taxi moto sur le site web (www.urbandrive.be) bénéficie d’une réduction de 5 euros pour toutes les courses.

Quel bilan fais tu de ses premiers mois d’activité ?

Urbandrive a connu des débuts assez enthousiastes grâce aux nombreuses grèves de trains et d’autres moyens de transport public. Depuis, le transport de personnes a diminué avec les vacances  mais nous soutenons notre activité en la complétant par la livraison de colis express comme cela se fait dans les grandes villes françaises comme Marseille.

Nous comptons dans les années à venir développer un vrai réseau de taxi moto sur Bruxelles grâce à nos partenariats et acteurs de la mobilité sur Bruxelles.

 

Retrouvez UrbanDrive sur les reseaux sociaux, via leur compte Twitter et Facebook.