Les Galeries Lafayette Berlin entre les mains de Christophe Carbon

Gl_berlin_2 Les Galeries Lafayette Berlin ont changé de dirigeant. C’est Christophe Carbon, directeur adjoint du grand magasin depuis deux ans, qui a pris le 1er avril la suite de Thierry Prévost, aux commandes depuis 2002 et récemment promu directeur international Europe.

Diplômé de l’Ecole Supérieur de Commerce d’Amiens, Christophe Carbon a notamment officié pour Auchan à Leers, ainsi que pour Promod, dont il aura été successivement directeur du réseau des magasins d’usine puis directeur régional des magasins d’usine.

Marié et père de quatre enfants, Christophe Carbon est à présent en charge du développement de l’adresse berlinoise des Galeries Lafayette qui n'occupe pas moins de quatre étages sur l’incontournable Friedrichstraße, en plein cœur de la capitale allemande.
Par Matthieu Guinebault, Fashionmag.fr

Thierry Mugler Parfums et Swarovski vont lancer des produits de beauté de luxe

Le groupe de cosmétiques Clarins va lancer une ligne de produits de beauté de luxe avec l'autrichien Swarovski, leader mondial du cristal taillé, ont annoncé les deux groupes dans un communiqué commun.

Swarovski "a signé un contrat de licence exclusive avec Thierry Mugler Parfums, une société du groupe Clarins, pour l'élaboration et la distribution mondiale de Swarovski Beauty, une ligne de beauté comprenant des parfums, du maquillage et une collection d'accessoires de beauté Swarovski", selon le communiqué.

Les produits devraient être lancés en 2010, ont-ils précisé. Ils seront distribués "en parfumerie sélective, dans les grands magasins de prestige et dans les boutiques Swarovski à travers le monde".

Créé il y a 113 ans, Swarovski est leader mondial du cristal taillé pour la mode, la joaillerie, le luminaire, l'architecture et la décoration intérieure. Il a dégagé 2,56 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2006, et emploie 22 000 salariés dans le monde.

Clarins a dégagé un milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2007, mais a vu son bénéfice net chuter de près de 60 %, à 90,7 millions d'euros, en raison de l'euro fort et d'importants investissements marketing destinés à soutenir ses marques, selon des chiffres publiés mercredi 19 mars.

Source AFP


Swarovski relooke ses enseignes

Swarovski démarre l’année 2008 tambour battant. En janvier dernier, Swarovski lançait un nouveau style de magasin à Londres. Le Cristallized Cosmos and Lounge, où l’interactivité prime. Désireuse de mettre ses clients dans les meilleures dispositions, la marque offre aussi un nouveau look à ses enseignes en collaboration avec le designer Yoshioka.



En quête de renouveau, Swarovski poursuit son développement avec un nouveau concept permettant aux clients de créer leurs propres bijoux. Le 18 janvier dernier, dans le quartier de Regent Street à Londres, la griffe ouvrait son premier magasin Cristallized Cosmos and Lounge, où l’expression individuelle prend une place prépondérante.

Sur 300 mètres carrés, le groupe propose aux visiteurs une gamme de kits prêts à l’emploi autour de cinq thèmes précis : glamour, nature, classique, moderne et romantique. Parallèlement, quatre collections correspondant aux tendances du moment sont présentées.

Le premier étage est réservé à la libre expression et à l’envie des visiteurs. Deux logiciels sont mis à disposition des créateurs d’un jour afin qu’ils trouvent et définissent leur style. Design Studio les aide dans leur quête créative, pousse à la personnalisation et balise la commande éventuelle des bijoux Crystallized. Le programme Personal Stylist permet quant à lui d’assortir les formes, couleurs et motifs des cristaux, à la couleur des yeux, de la peau, aux traits du visage, pour parvenir à un profil collant au plus près à celui des utilisateurs.

Autre étage, autre ambiance. Au second, l’espace détente offre un lieu convivial pour boire un verre, ou manger un morceau. Sur une table rectangulaire reposent des centaines de pierres incrustées. Des chaussures vintage sont posées dans des assiettes. Ce salon présente aussi les toutes dernières informations du monde de la mode, du design et de la création. La surprise ne s’arrête pas là. Régulièrement, le Lounge accueillera des ateliers, des présentations de tendances et des expositions centrées sur le design. D’autres ouvertures sont prévues cette année à Shanghai, New-York et Paris.

Au même moment, le groupe s’est attaché les services de Tokujin Yoshioka afin de donner une nouvelle orientation à la décoration de ses boutiques. L’intérêt ? Mettre en valeur ses propres collections de bijoux, accessoires ou autres objets de décoration intérieure en cristal.

De l’idée au projet, le pas a été franchi. Au centre du concept, une forêt de cristal (crystal forest) souligne les possibilités illimitées du matériau vedette de la marque. A l’intérieur des boutiques, les murs sont faits de prismes blancs réfléchissants en relief. Les vitrines s’intégrent dans les murs afin de présenter les produits dans leur propre élément. A l’intérieur de ces écrins reposent des figurines en cristal ainsi que des bijoux.

Un éclairage indirect et des diodes électroluminescentes offrent une ambiance feutrée dans laquelle la mise en valeur des objets est indéniable. Du plexiglas à la laque blanche en passant par un miroir poli en acier inoxydable, tout le mobilier sur lequel sont présentés les objets, a été conçu par Yoshioka.

Le public a commencé à découvrir ce nouvel univers avec l’ouverture à l’automne dernier de trois magasins à Londres (Regent Street), Hong-Kong (Harbourg City) et Boston (Prudential Center). Cette nouvelle décoration intérieure sera intégrée progressivement aux autres enseignes. La plus aboutie d’entre elles prendra ses quartiers à Ginza, dans la capitale nippone.

Par Julien Leduc

Source: fashionmag.fr


Richemont a légèrement ralenti le rythme au 3e trimestre

Richemont reviendra ultérieurement sur sa scission. La firme suisse, numéro deux mondial du luxe avec les marques Cartier, Van Cleef & Arpels, Jaeger-LeCoultre, Montblanc, ou Lancel - et par ailleurs propriétaire d'une participation de 19,3 % au capital de British American Tobacco - publie mercredi 23 janvier son chiffre d'affaires du troisième trimestre en apportant cette précision. Elle avait annoncé il y a deux mois se pencher sur l'opportunité de devenir un "pure-player" du luxe pour des raisons fiscales.


Richemont "Entrée en scène" Necklac

En attendant, l'activité si elle s'est globalement maintenu a quelque peu ralenti son rythme de croissance en fin d'année civile. Les ventes réalisées entre octobre et décembre ont bien progressé de 8 % sur un an à 1,67 milliard d'euros, mais sur le premier semestre, elles avaient affiché une hausse de 11 %.

Et à taux de change constant, le taux de croissance passe de 16 % au premier semestre à 14 % au troisième trimestre alors qu'un ralentissement de la demande a été noté au mois de décembre sur les marchés japonais et américain.

Source: Les echos 2008


Chalhoub représentera Paule Ka au Moyen-Orient

Chalhoub, le leader de la distribution et de la représentation des marques de luxe dans les pays du Golfe, représentera Paule Ka au Moyen-Orient. Dès mars 2008, la griffe y affirmera sa présence, avec l’ouverture d’une première boutique au Kuwait. Cet accord régional prendra effet pour la distribution de la collection printemps-été 2008 de Serge Cajfinger, créateur des collections Paule Ka depuis une vingtaine d’années.


Paul Ka campagne automne-hiver 2007/2008

« Assurant une position de leader à nos marques partenaires, nous sommes très attentifs aux tendances internationales et locales, explique Patrick Chalhoub, co-dirigeant du groupe Chalhoub. Paule Ka est en parfaite harmonie avec les besoins de nos marchés et les aspirations de nos clientes. Nous nous appliquons à satisfaire une clientèle de plus en plus cosmopolite qui réclame des standards dignes de capitales de mode telles que New York, Londres ou Paris. Ces deux dernières années, la croissance du secteur mode au sein du Groupe Chalhoub a été de 50 %. »

Basée à Dubaï, cette entreprise familiale est implantée dans quatorze pays du Moyen-Orient. Elle y distribue près de deux cents marques de luxe parmi lesquelles Paul Smith, Barbara Bui, Christian Lacroix, Kenzo, Nina Ricci, Louis Vuitton, Dior couture ou encore Fendi...

Avec Paule Ka, le Groupe Chalhoub, élargit encore son portefeuille de marques créatives : « Paule Ka est très attendue par notre clientèle, très demandeuse de marques de designers, avec son style unique, ses détails raffinés, sa palette de couleurs dynamique, et ses coupes féminines et subtiles… », se réjouit déjà Patrick Chalhoub.

Un enthousiasme que partage allégrement Serge Cajfinger : « Leur expertise, leur compréhension des marques, leur dynamisme constituent une réelle chance pour Paule Ka et la garantie de la qualité dans notre distribution au Moyen-Orient. Après Harvey Nichols Dubai, deux boutiques au Kuweit et en Arabie Saoudite sont annoncées en 2008 ».

Source: fashionmag.fr


Hong Kong : les marques de luxe veulent charmer la clientèle chinoise

Profitant de l'appétit grandissant des voisins chinois pour les produits haut de gamme, les marques de luxe s'affichent toujours plus à Hong Kong où les grandes maisons européennes multiplient les ouvertures de boutiques.


Pour répondre à cet amour immodéré des Chinois et des Hongkongais pour le luxe, une nouvelle galerie marchande très haut de gamme, "Elements", vient d'ouvrir à Kowloon, quartier de Hong Kong comptant de nombreux hôtels de luxe.

Abritant notamment une boutique Gucci de plus de 1 000 m2, la galerie est reliée directement par train à l'aéroport de Hong Kong et par une navette de bus à celui de Shenzhen, en Chine, distant d'environ une heure.

Objectif : séduire une partie des quelque 10 millions de visiteurs chinois qui chaque année viennent assouvir leurs envies de shopping sur le territoire rétrocédé à la Chine en 1997 et profiter du faible niveau des taxes sur les produits de luxe.

"Hong Kong accueille de très nombreux visiteurs chinois et ce chiffre va continuer à augmenter. Nous misons d'abord sur cette clientèle", explique Betty Leong, responsable de MTR Corp, l'opérateur ferroviaire de Hong Kong, qui a investi 10 milliards de dollars US dans un énorme programme de développement, comprenant la galerie "Elements", une ligne de chemin de fer et d'autres immeubles.

"La demande pour les produits de luxe est très forte ici. Plus les marques sont visibles, plus leurs ventes sont élevées", assure Mme Leong.

Les Hongkongais ont dépensé plus de 2,6 milliards de dollars US dans l'achat de vêtements et accessoires sur les 11 premiers mois de 2007, l'un des plus importants budgets par habitant dans ce secteur de toute l'Asie, selon des statistiques officielles.

Dans le même temps, les marques de luxe, dont Christian Dior, Louis Vuitton, Gucci et Dolce&Gabbana ont investi 37 millions d'euros en publicité, un chiffre en hausse de 14% par rapport à 2006, selon Nielsen.

Principale cible des grandes marques, les Chinois qui se rendent à Hong Kong et dont les trois quarts, selon une récente étude de la banque HSBC, se sont déjà offert des produits de luxe.

L'ancien territoire britannique représente également pour les grandes marques une étape sur le chemin du développement en Chine.

"Hong Kong est une plateforme importante pour atteindre le marché chinois", explique Katherine Chan, porte-parole de la semaine de la Mode de Hong Kong, qui a débuté lundi. "Nous faisons beaucoup d'efforts pour inviter des acheteurs de Chine", ajoute-t-elle. Ainsi en 2007, plus de 5 000 clients chinois ont assisté à ce rendez-vous de la mode, contre 4 200 en 2004.

Mais de plus en plus, les marques de luxe investissent directement le marché chinois, aujourd'hui 3e marché mondial du luxe, derrière le Japon et les Etats-Unis.

L'an passé, le groupe italien Fendi s'est ainsi offert un défilé spectaculaire sur la Muraille de Chine, tandis que Louis Vuitton, présent en Chine depuis 1992 ou Giorgio Armani multiplient les ouvertures de magasins dans les grandes villes chinoises.

"Qu'il s'agisse de luxe ou d'autres produits, toutes les marques sont intéressées par le marché chinois", assure Mary Chiang, représentant depuis plus de 20 ans les grandes marques en Chine. "La population chinoise est énorme, la croissance économique rapide. Le marché actuel n'est que la partie visible de l'iceberg", estime-t-elle.

Par Stephanie WONG

Source: AFP


L'iPhone arrivera en France fin novembre

Iphone Orange, filiale mobile de France Télécom, commercialisera les téléphones-baladeurs iPhone d'Apple en France à partir de fin novembre, déclare un porte-parole de l'opérateur télécoms.

Reprenant les propos tenus ce même jour par Didier Lombard, président de France Télécom, à Hanoï, il a ajouté que le groupe s'attendait à une forte croissance de ses ventes grâce à l'iPhone.

Selon une information parue lundi sur le site Internet TechCrunch, l'iPhone sera vendu en France à partir du 29 novembre, le seul appareil coûtant 300 euros.

T-Mobile, la division mobile de Deutsche Telekom, a annoncé mercredi qu'elle vendrait les iPhone en Allemagne à partir du 9 novembre pour 399 euros, sans en dire beaucoup plus sur l'accord conclu avec le groupe américain.

En Grande-Bretagne, Apple a signé un accord de distribution, officiellement annoncé mardi, avec l"opérateur mobile britannique O2, filiale de l'espagnol Telefonica, et le distributeur Carphone Warehouse.

L'iPhone, qui regroupe les fonctions d'un téléphone portable, d'un agenda électronique, d'un baladeur numérique et d'un navigateur internet, sera vendu en Grande-Bretagne à partir du 9 novembre, au prix de 269 livres (387 euros) TVA comprise.

L'iPhone, vendu à plus d'un million d'exemplaires, est commercialisé aux Etats-Unis depuis le 29 juin, dans le cadre d'un accord d'exclusivité entre Apple et AT&T.

Source: lexpress.fr


John Galliano lance une ligne de montres

John_galliano Le temps est venu pour John Galliano de se mettre aux montres. Les Jardins d’Avron en charge du prêt-à-porter Galliano ont donc conclu un accord de licence avec Morellato pour la fabrication et la distribution de toute une gamme de montres destinées aux femmes et aux hommes.
Effectif à compter du 1er janvier 2008, cet accord concède la création des montres à
John Galliano qui sera épaulé pour leur distribution par Morellato, déjà producteur pour Roberto Cavalli et Moschino entre autre.

Le groupe italien, qui devrait atteindre les 270 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, ne tarit pas d’éloges au sujet de cette nouvelle collaboration :
John Galliano « représente à nos yeux la quintessence du luxe contemporain. Nous allons créer […] de très belles montres qui vont nettement se distinguer de tous ces produits qui inondent le marché de la montre "mode" aujourd’hui », affirme Massimo Carraro, le président de Morellato.

Un produit novateur donc qui devrait adopter pour chaque collection une « forme-phare déclinée dans différents styles », précise un communiqué. La toute première collection de montres
John Galliano sera présentée au Salon de Bâle en avril 2008.

Source: fashionmag.fr


Corpus Christi se défend de créer des bijoux blasphématoires

Corpuschristi_2 La société Corpus Christi s'est défendue mercredi 19 septembre de créer des bijoux blasphématoires, après que la société de vente par correspondance La Redoute a arrêté de vendre un des ses pendentifs représentant un squelette couronné, en réaction à des plaintes de clients.
La Redoute a déclaré lundi 17 septembre avoir arrêté la vente d'un pendentif de la marque Corpus Christi "après que quelques dizaines de clients ont fait part à son centre d'appel de leur émotion quant au nom donné à ce bijou". "Il n'a pas été dans l'intention du créateur, Thierry Gougenot, d'associer directement le squelette comme étant le Corps du Christ (Corpus Christi en latin)", s'est défendu Corpus Christi dans un communiqué, estimant que les clients de La Redoute ont fait un amalgame entre le bijou et le nom de la marque.La Redoute a effectué une première commande de 500 pendentifs, une seconde de 1 000 pendentifs, mais refuse d'honorer une troisième commande de 1 000 pièces supplémentaires (35 000 euros), après avoir décidé d'arrêter de les vendre, affirme Corpus Christi. Contactée par l'AFP, un porte-parole de La Redoute a déclaré que "toutes les commandes seront honorées", précisant n'avoir commandé au total qu'environ 1 500 pièces. Le pendentif, commercialisé par la Redoute depuis fin juillet, avait été choisi par la comédienne et mannequin Lou Doillon, invitée du catalogue pour la saison automne-hiver 2007-2008. La Redoute, numéro un français de l'habillement, appartient à Redcats, la société de vente à distance de PPR (Fnac, Conforama, Gucci..).

Source: AFP


Quintessentially offre la capitale Française à ses membres depuis Mai 2006

Quintessentially_2 Tapis rouge pour l’arrivée de Quintessentially France fêtée lors de la grande quinzaine du Festival du Film à Cannes. L’Hôtel du Cap Eden Roc rassemblait pour une splendide soirée des personnalités du cinéma dont Sharon Stone, venue rencontrer à cette occasion les Directeurs de Quintessentially et l’équipe de Concierges dédiée aux VIP.

Service de conciergerie réservé uniquement à ses membres, Quintessentially met à disposition un réseau d’intervenants qui va permettre de répondre favorablement aux demandes en tous genres, y compris les plus spécifiques et ce en un temps ajusté. les équipes de Quintessentially sont équipées pour offrir à chaque membre le meilleur service, 24h sur 24h, 7 jours sur 7.

Fort de 10 000 prestataires, ce service de conciergerie haut de gamme permet de gagner du temps, réduire les dépenses et trouver des solutions sur-mesure.

En France, Quintessentially met particulièrement l’accent sur le glamour de la Côte d’Azur, le rythme intemporel de Paris et les délices de la gastronomie française. Qu’il s’agisse de louer un yacht à St.Tropez, d’apprécier la magie d’un spectacle à l’Opéra ou d’organiser en week-end romantique en Provence, Quintessentially s’occupe de mettre en place les meilleures prestations pour chaque aspect de votre séjour : transport, hôtellerie, gastronomie, soirées, culture.

En tant que membre de Quintessentially, l’accès dans les clubs exclusifs, les golfs de renom, aux concerts ou autre match de foot prestigieux est absolument privilégié; mais cela n’est qu’une infime partie des avantages exclusifs de tout membre de Quintessentially : celui-ci bénéficie d’emblée, dans le monde entier, à de nombreux spas et salles de gym de renom tels que Le Mandarin Oriental et l’Elemis day-spa à Londres, le Renewal Spa à Singapore, Bliss à New York, The Victor à Miami et tant d’autres. Vous aurez aussi l’accès à des clubs privés très réputés tels que Boujis et Kabaret’s Prophecy à Londres, Le Cab et le Baron à Paris, Jimmy'z à Monte Carlo, Level V et Home à New York et Mynt et Sky Bar au Shore Club à Miami.

L’équipe de Quintessentially est à votre entière disposition pour répondre à vos questions et vous faire parvenir toutes les informations nécessaires concernant les nombreux endroits et avantages offerts à ses membres. Pour plus de renseignements vous pouvez également consulter la liste des privilèges en cliquant sur The Benefits.

En tant que membre, vous recevrez chaque semaine une newsletter qui vous permettra de faire votre choix parmi les propositions culturelles, sportives, mode, artistiques, gastronomiques et de profiter en exclusivité d’entrées pour les grandes manifestations du moment.

www.quintessentially.com