Previous month:
février 2013
Next month:
mai 2013

Le concept Toyota i-road

On a déjà vu plusieurs concepts car de petit véhicule urbain électrique. Toyota vient de présenter au Salon de Genève le i-road, un mix entre une voiture et une moto : 3 roues, un habitacle et un système d’inclinaison du véhicule qui se fait par le biais d’un mouvement vertical des roues.

La question à chaque fois que je vois ce genre de prototype, à quand un projet qui puisse être utilisé pour le transport de personnes avec les avantages de la moto, à savoir la capacité à se faufiler dans une circulation dense.

Malheureusement, on n’y est pas encore, l’i-road a une autonomie de 50 km à 30 km/h !!! Les clients risquent de ne pas apprécier mais les dimensions sont là : une largeur réduite à 85 cm soit 10 cm de moins qu’une Honda Goldwing 1800. 


Un taxi avec 2 ailes?

Peut-être le taxi de demain mais ni à 4 roues, ni à 2 roues, avec 2 ailes.

Des chercheurs européens travaillent depuis 3 ans sur le projet PPlane avec pour objectif de voyager plus vite et à moindre coût. Oui mais comment? Pas de problème d'embouteillage  le concept est un avion personnel en libre-service sans pilote. Le système est complètement automatisé sur le modèle de certaines lignes de métro telle la ligne 14 à Paris avec un décollage à partir d'une rampe de lancement magnétique de 200 mètres de long et un atterrissage sur une sorte de wagonnet. 

L'avion pourrait accueillir 4 voyageurs pour des transferts d'environ 500km à un tarif proche des billets de TGV. Les réservations pourraient s'effectuer par téléphone ou via internet, les passagers se rendraient directement dans l'aérodrome -baptisé PPort-le plus proche (l'ONERA en prévoit 2000 en Europe). 

Si techniquement, le projet pourrait être opérationnel dès 2030, un des freins pourrait être, selon certaines études, la réticence des utilisateurs à prendre un avion sans pilote. Pour ma part, ce ne serait pas un obstacle de voyager à bord d'un avion entièrement automatisé, nous utilisons bien déjà depuis quelques années le métro et les télécabines sans "pilote"; et j'irai même plus loin, je suis tout à fait disposer à tester les premiers vols en Pplane. 

Par contre quant on voit le mal que le moto taxi a déjà eu à s'imposer en France face au lobby des taxis,  le lobby des compagnies aériennes et de train me semblent être une menace plus importante au lancement de ce beau projet.