Previous month:
mars 2012
Next month:
mai 2012

Impact de la hausse des carburants sur l’activité du taxi moto

Hausse_prix_essenceAvec un cours du baril de pétrole à 119USD aujourd'hui, quel est l'impact de la hausse du prix des carburants sur l'activité du taxi moto à Paris?

Avec un prix moyen du SP98 à 1,729€ et du SP95 à 1,675€ aujourd'hui (source : zagaz.com), les chauffeurs de moto taxi voient leurs dépenses en carburants fortement augmentées et par conséquence leur marge diminuée. Si la consommations des maxi scooters Burgman 650cc est legérement inférieure à 6 litres au 100km, il est difficile de descendre en dessous des 8 litres au 100 km pour les Honda Goldwings équipées d’un 6 cylindres.

A raison de 5000 kilomètres dans le mois, en tenant compte de l'augmentation moyenne du prix des carburants de +6,3% sur les 6 derniers mois, sur la base d'une consommation de 8 litres au 100km, le budget carburant d'un chauffeur de taxi moto a augmenté de 40€ par mois, soit 500€ par an. 

Seule parade possible pour limiter l’augmentation pour les chauffeurs, utiliser les principes de l'ecoconduite, soit une conduite souple, moteur à bas régime en limitant au maximum les accélérations et freinage brutaux.

Coté centrale de réservation, ce sont les « dispatcheurs » qui rentrent en jeu afin d’organiser les plannings des chauffeurs de la façon la plus optimale possible, par exemple en proposant des montées et des descentes aux aéroports d’Orly ou Roissy au même chauffeur afin de limiter au maximum le nombre de kilomètre parcouru à vide.

 

Autre impact tout aussi négatif de la hausse des prix du carburant sur l'activité de transport de personnes à moto, de nombreux automobilistes vont chercher au maximum à limiter leur consommation d’essence en reduisant tout d’abord la vitesse et certains français vont même jusqu’à laisser leur voiture au garage ce qui engendre une baisse du trafic sur les routes et une réduction des bouchons parisiens.

Dans cette période électorale, cette diminution de l'usage des véhicules satisfera pleinement les "Verts" qui y voient, à juste titre, une réduction de la consommation des matières premières et une diminution des émissions de CO2. Il n'en reste pas moins que la diminution des bouchons réduit momentanément l'interêt du service de taxi moto.