Previous month:
août 2007
Next month:
décembre 2007

L'iPhone arrivera en France fin novembre

Iphone Orange, filiale mobile de France Télécom, commercialisera les téléphones-baladeurs iPhone d'Apple en France à partir de fin novembre, déclare un porte-parole de l'opérateur télécoms.

Reprenant les propos tenus ce même jour par Didier Lombard, président de France Télécom, à Hanoï, il a ajouté que le groupe s'attendait à une forte croissance de ses ventes grâce à l'iPhone.

Selon une information parue lundi sur le site Internet TechCrunch, l'iPhone sera vendu en France à partir du 29 novembre, le seul appareil coûtant 300 euros.

T-Mobile, la division mobile de Deutsche Telekom, a annoncé mercredi qu'elle vendrait les iPhone en Allemagne à partir du 9 novembre pour 399 euros, sans en dire beaucoup plus sur l'accord conclu avec le groupe américain.

En Grande-Bretagne, Apple a signé un accord de distribution, officiellement annoncé mardi, avec l"opérateur mobile britannique O2, filiale de l'espagnol Telefonica, et le distributeur Carphone Warehouse.

L'iPhone, qui regroupe les fonctions d'un téléphone portable, d'un agenda électronique, d'un baladeur numérique et d'un navigateur internet, sera vendu en Grande-Bretagne à partir du 9 novembre, au prix de 269 livres (387 euros) TVA comprise.

L'iPhone, vendu à plus d'un million d'exemplaires, est commercialisé aux Etats-Unis depuis le 29 juin, dans le cadre d'un accord d'exclusivité entre Apple et AT&T.

Source: lexpress.fr


John Galliano lance une ligne de montres

John_galliano Le temps est venu pour John Galliano de se mettre aux montres. Les Jardins d’Avron en charge du prêt-à-porter Galliano ont donc conclu un accord de licence avec Morellato pour la fabrication et la distribution de toute une gamme de montres destinées aux femmes et aux hommes.
Effectif à compter du 1er janvier 2008, cet accord concède la création des montres à
John Galliano qui sera épaulé pour leur distribution par Morellato, déjà producteur pour Roberto Cavalli et Moschino entre autre.

Le groupe italien, qui devrait atteindre les 270 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, ne tarit pas d’éloges au sujet de cette nouvelle collaboration :
John Galliano « représente à nos yeux la quintessence du luxe contemporain. Nous allons créer […] de très belles montres qui vont nettement se distinguer de tous ces produits qui inondent le marché de la montre "mode" aujourd’hui », affirme Massimo Carraro, le président de Morellato.

Un produit novateur donc qui devrait adopter pour chaque collection une « forme-phare déclinée dans différents styles », précise un communiqué. La toute première collection de montres
John Galliano sera présentée au Salon de Bâle en avril 2008.

Source: fashionmag.fr


Corpus Christi se défend de créer des bijoux blasphématoires

Corpuschristi_2 La société Corpus Christi s'est défendue mercredi 19 septembre de créer des bijoux blasphématoires, après que la société de vente par correspondance La Redoute a arrêté de vendre un des ses pendentifs représentant un squelette couronné, en réaction à des plaintes de clients.
La Redoute a déclaré lundi 17 septembre avoir arrêté la vente d'un pendentif de la marque Corpus Christi "après que quelques dizaines de clients ont fait part à son centre d'appel de leur émotion quant au nom donné à ce bijou". "Il n'a pas été dans l'intention du créateur, Thierry Gougenot, d'associer directement le squelette comme étant le Corps du Christ (Corpus Christi en latin)", s'est défendu Corpus Christi dans un communiqué, estimant que les clients de La Redoute ont fait un amalgame entre le bijou et le nom de la marque.La Redoute a effectué une première commande de 500 pendentifs, une seconde de 1 000 pendentifs, mais refuse d'honorer une troisième commande de 1 000 pièces supplémentaires (35 000 euros), après avoir décidé d'arrêter de les vendre, affirme Corpus Christi. Contactée par l'AFP, un porte-parole de La Redoute a déclaré que "toutes les commandes seront honorées", précisant n'avoir commandé au total qu'environ 1 500 pièces. Le pendentif, commercialisé par la Redoute depuis fin juillet, avait été choisi par la comédienne et mannequin Lou Doillon, invitée du catalogue pour la saison automne-hiver 2007-2008. La Redoute, numéro un français de l'habillement, appartient à Redcats, la société de vente à distance de PPR (Fnac, Conforama, Gucci..).

Source: AFP


Quintessentially offre la capitale Française à ses membres depuis Mai 2006

Quintessentially_2 Tapis rouge pour l’arrivée de Quintessentially France fêtée lors de la grande quinzaine du Festival du Film à Cannes. L’Hôtel du Cap Eden Roc rassemblait pour une splendide soirée des personnalités du cinéma dont Sharon Stone, venue rencontrer à cette occasion les Directeurs de Quintessentially et l’équipe de Concierges dédiée aux VIP.

Service de conciergerie réservé uniquement à ses membres, Quintessentially met à disposition un réseau d’intervenants qui va permettre de répondre favorablement aux demandes en tous genres, y compris les plus spécifiques et ce en un temps ajusté. les équipes de Quintessentially sont équipées pour offrir à chaque membre le meilleur service, 24h sur 24h, 7 jours sur 7.

Fort de 10 000 prestataires, ce service de conciergerie haut de gamme permet de gagner du temps, réduire les dépenses et trouver des solutions sur-mesure.

En France, Quintessentially met particulièrement l’accent sur le glamour de la Côte d’Azur, le rythme intemporel de Paris et les délices de la gastronomie française. Qu’il s’agisse de louer un yacht à St.Tropez, d’apprécier la magie d’un spectacle à l’Opéra ou d’organiser en week-end romantique en Provence, Quintessentially s’occupe de mettre en place les meilleures prestations pour chaque aspect de votre séjour : transport, hôtellerie, gastronomie, soirées, culture.

En tant que membre de Quintessentially, l’accès dans les clubs exclusifs, les golfs de renom, aux concerts ou autre match de foot prestigieux est absolument privilégié; mais cela n’est qu’une infime partie des avantages exclusifs de tout membre de Quintessentially : celui-ci bénéficie d’emblée, dans le monde entier, à de nombreux spas et salles de gym de renom tels que Le Mandarin Oriental et l’Elemis day-spa à Londres, le Renewal Spa à Singapore, Bliss à New York, The Victor à Miami et tant d’autres. Vous aurez aussi l’accès à des clubs privés très réputés tels que Boujis et Kabaret’s Prophecy à Londres, Le Cab et le Baron à Paris, Jimmy'z à Monte Carlo, Level V et Home à New York et Mynt et Sky Bar au Shore Club à Miami.

L’équipe de Quintessentially est à votre entière disposition pour répondre à vos questions et vous faire parvenir toutes les informations nécessaires concernant les nombreux endroits et avantages offerts à ses membres. Pour plus de renseignements vous pouvez également consulter la liste des privilèges en cliquant sur The Benefits.

En tant que membre, vous recevrez chaque semaine une newsletter qui vous permettra de faire votre choix parmi les propositions culturelles, sportives, mode, artistiques, gastronomiques et de profiter en exclusivité d’entrées pour les grandes manifestations du moment.

www.quintessentially.com


FIRSLUXE.COM

First_luxe_logo "Ce projet audacieux propose un concept incroyablement novateur : ce véritable moteur de recherche du luxe sur internet mêle guides shopping, informations et reportages dans sept univers différents ! Un service de conciergerie intégré est aussi proposé aux membres pour faciliter leur shopping !

Nous avons imaginé ce site comme un voyage unique dans le luxe grâce à une technologie nouvelle génération qui reconnait les membres Firstluxe et leur propose des contenus personnalisés adaptés à leurs goûts et à leurs préférences.

Notre promesse : réunir tous les luxes en un seul endroit dédié.

Vous trouverez sur Firstluxe toutes les tendances de la mode et de la beauté, des guides shopping pratiques, vous découvrirez des endroits extraordinaires, des savoir-faire uniques, vous rencontrerez des personnalités atypiques... Amateurs de luxe, vous y trouverez tout ce dont vous rêvez et ce dont nous nous avons rêvé pour vous."

www.firstluxe.com


Le diamant noir se révèle au masculin

Patrice_fabre_01_2 Longtemps resté tabou pour les hommes, le diamant devient aujourd’hui l’une des pierres évidentes de la joaillerie masculine. L’alliance de la virilité et de la sophistication, pour un effet luxe total.

Digne représentant de la haute-joaillerie pour homme, Patrice Fabre est aussi l’un des créateurs les plus innovants de sa génération. Passionné de géologie autant que de gemmologie, il se fait connaître par la collection « BETON » dont le joaillier fête les 20 ans cette année. Particulièrement remarquée, c’est une ligne incomparable en béton armé d´or et serti de diamants. Pour la deuxième, il réintroduit en 2005 le diamant dans une parure de bijoux masculins et lance la ligne « Telluric ». Le bracelet caoutchouc et sa plaque d’or blanc incrustée de 7 diamants bruts cubiques connait un succès immédiat. Le design comme les matières énergiques et magnétiques alliant élégance et masculinité. Parmi les grandes nouveautés de la rentrée, signalons deux bagues contemporaines montées sur de l’or blanc brossé et enserrant un superbe diamant noir, ainsi que les boutons de manchettes « diamants brut de brut » avec diamant non taillé de 14,90 carats monté sur or jaune. Moderne ! Luxe ! Eclatant !

Patrice Fabre 350 rue Saint-Honoré 75008. Tel. 01 42 60 62 74. Tarifs : bagues en diamants noirs 4,2 carats et or blanc brossé : à partir de 2900 €, boutons de manchette en diamants bruts 14,90 carats sur or jaune, à partir de 2400 €.

Alexis Chenu

Les sous-vêtements Calvin Klein fêtent leurs 25 ans

Ck Calvin Klein fête ses vingt-cinq ans de sous-vêtements. Fondée en 1982, la griffe Calvin Klein Underwear a célébré son anniversaire le 5 septembre dernier en grande pompe au siège new-yorkais du groupe ainsi que le lancement mondial de la nouvelle ligne de lingerie pour hommes et femmes Calvin Klein Steel. Des festivités orchestrées par deux acteurs : Djimon Hounsou deux fois nommé au Oscar et Hilary Swank deux fois oscarisée. Des maîtres de cérémonie pas tout à fait choisis au hasard. En effet, l’acteur et mannequin d’origine franco-béninoise Djimon Hounsou, qu’on a pu notamment voir dans Blood Diamond, exhibe fièrement ses courbes athlétiques pour la campagne d’automne de Calvin Klein Steel. Une gamme de sous-vêtements qui se compose de boxers moulants et de T-shirts aux matières permettant de maintenir la taille disponible dans une vingtaine de pays. Hilary Swank, quant à elle, fut l’une des égéries de la marque en 2004.

Avec
Calvin Klein Underwear, Calvin Klein fut l’un des premiers créateurs à étendre son univers à celui des sous-vêtements. D’abord avec ceux pour homme en 1982 puis un an plus tard en lançant une ligne dédiée aux femmes.

De la première campagne de publicité mettant en scène le champion américain de saut à la perche en
Grèce sous l’objectif de Bruce Weber, à l’image emblématique de Kate Moss et de Mark Wahlberg photographiés en 1992 par Herb Ritts, Calvin Klein Underwear a toujours fait primer l’image aux mots en faisant appel à des photographes de renom.

Et vingt-cinq ans après son lancement, la griffe rencontre toujours un succès aussi fulgurant. Pour preuve : aujourd’hui, les propriétaires de la maison, le groupe Phillips-Van Heusen empochent de colossales royalties de Warnaco, détenteur de la licence
Calvin Klein Underwear et réalise un chiffre d'affaires annuel avoisinant les 750 millions de dollars juste avec la lingerie. La griffe est d’ailleurs présente dans quatre cents points de vente à travers le monde dont de nombreux grands magasins et enseignes spécialisées.

Source: fashionmag.fr


Retour sur le salon Bijorhca, Eclat de mode

Bijorhca Sur Bijorhca, Eclat de Mode, les témoignages sont contrastés. Certains soulignent une vraie demande d’achat et une attitude professionnelle de la part des visiteurs. La fréquentation s’est révélée satisfaisante. « Nous n’avons pas arrêté », se réjouit Jean Antoine Bergue, fondateur de la société éponyme créée à Lisbonne au début de l’année. « Paris, c’est LA référence […]. Je suis convaincu que c’est le salon auquel nous nous devions de participer », ajoute-t-il. Le visitorat étranger a répondu présent. Les Français, également. Pour Aliocha Guez, créateur de sa propre marque baptisée Aliocha, « les nouveaux contacts ont afflué » même si les acheteurs internationaux se montrent plus « courageux que les Français pour la nouveauté ».
Détentrice d’un stand de 27 mètres carrés pour lequel elle a déboursé 7 000 euros, Stéphanie Holms, responsable commercial de The WildCat Collection, déplore un nombre trop peu important de nouveaux clients. Même constat pour une griffe préférant rester anonyme : « On s’attendait à voir plus de monde et à rencontrer bien plus de nouveaux clients ». « De toute façon, les Français sont bien trop traditionnels, ils ne prennent aucun risque et ne vont voir que ce qu’ils connaissent déjà », ajoutent-ils. Ludovic Moireux de la société franco-hispano-indienne Poudou-Poudou, affirme : « C’est calme, mais efficace ». « Nous attendions le salon comme le messie afin de savoir quel accueil aurait nos collections et nous sommes très satisfaits de voir que la marque plaît ». Toutefois, Chez N2, Audrey Lieutaud, assistante de la direction, trouve des clients « plutôt venus pour du réassort »...

Source: fashionmag.fr


Lollipops etend son univers au linge de maison

Lollipops_01 Lollipops s'aventure dans le linge de maison. En effet, la griffe créée en 1998 par Marjorie Mathieu, ancienne élève au Fashion Intitute de New York, et Yann Ducarouge, ancien responsable des ventes grands comptes chez Henkel, étend ses accords de licence accompagnée par l’agence de conseils en licences de marques "Les fées existent".

La marque sortira donc au printemps 2008 une ligne de draps fabriquée par C.T.I. se déclinant en trois thèmes disponibles en grandes et moyennes surfaces. Un réseau totalement inédit pour Lollipops plutôt habitué à ses propres boutiques et aux multimarques. Et si le mystère semble régner sur ces parures de lit, sachez qu’elles seront accompagnées de linge de toilette et d’accessoires de décoration au cours de l’année 2009.

Lollipops souhaite également, grâce à de nouveaux contrats avec ADM Promotion lancer une ligne de montres destinée aux jeunes filles et des coffrets de maquillage. On pourrait bien retrouver la griffe au coeur de programmes de fidélisation des vépécistes, de la presse, de la distribution alimentaire et spécialisée.

Présente dans 1 500 points de vente,
Lollipops qui possède quatre-vingt-cinq boutiques en nom propre dans vingt-quatre pays du monde, souligne ainsi sa volonté d’étoffer ses lignes de produits dérivés qui comptent déjà papeterie scolaire, chaussures, optique et même téléphonie mobile.

www.fashionmag.fr