Quintessentially offre la capitale Française à ses membres depuis Mai 2006
John Galliano lance une ligne de montres

Corpus Christi se défend de créer des bijoux blasphématoires

Corpuschristi_2 La société Corpus Christi s'est défendue mercredi 19 septembre de créer des bijoux blasphématoires, après que la société de vente par correspondance La Redoute a arrêté de vendre un des ses pendentifs représentant un squelette couronné, en réaction à des plaintes de clients.
La Redoute a déclaré lundi 17 septembre avoir arrêté la vente d'un pendentif de la marque Corpus Christi "après que quelques dizaines de clients ont fait part à son centre d'appel de leur émotion quant au nom donné à ce bijou". "Il n'a pas été dans l'intention du créateur, Thierry Gougenot, d'associer directement le squelette comme étant le Corps du Christ (Corpus Christi en latin)", s'est défendu Corpus Christi dans un communiqué, estimant que les clients de La Redoute ont fait un amalgame entre le bijou et le nom de la marque.La Redoute a effectué une première commande de 500 pendentifs, une seconde de 1 000 pendentifs, mais refuse d'honorer une troisième commande de 1 000 pièces supplémentaires (35 000 euros), après avoir décidé d'arrêter de les vendre, affirme Corpus Christi. Contactée par l'AFP, un porte-parole de La Redoute a déclaré que "toutes les commandes seront honorées", précisant n'avoir commandé au total qu'environ 1 500 pièces. Le pendentif, commercialisé par la Redoute depuis fin juillet, avait été choisi par la comédienne et mannequin Lou Doillon, invitée du catalogue pour la saison automne-hiver 2007-2008. La Redoute, numéro un français de l'habillement, appartient à Redcats, la société de vente à distance de PPR (Fnac, Conforama, Gucci..).

Source: AFP

Commentaires